Concert Beethoven : Symphonie n°3 "Héroïque"

Orchestre national de Lyon & Nikolaj Szeps-Znaider
La Symphonie héroïque devait à l’origine s’intituler Bonaparte. Mais son encre était à peine sèche que Napoléon se fit sacrer empereur. Beethoven entra dans une colère noire, avant de la débaptiser : «Ainsi, ce n’est donc qu’un homme ordinaire, et rien de plus ! Désormais, il foulera au pied les droits de l’homme et ne vivra que pour sa propre vanité ; il se placera au-dessus de tout le monde pour devenir un tyran !»